5e colloque international du CIST, 19-21 novembre 2020, campus Condorcet Paris-Aubervilliers

Appels > Session M

Session M

Vivre les situations d’entre-deux. Champs d’expérience et horizons d’attente dans les espaces médians

Co-porteur·e·s : Denis ECKERT (Centre Marc Bloch, Berlin) & Béatrice VON HIRSCHHAUSEN (Géographie-cités)

Le concept d’« espace entre-deux » a été proposé par la géographe française Violette Rey au cours des années 1990 pour décrire et éclairer des traits propres à une Europe médiane située entre Mer baltique et Balkans et placée à l’intersection d’hégémonies chevauchantes. Dans d’autres champs disciplinaires, d’autres concepts ont cherché à caractériser les aires de contacts culturels sous influences croisées. Le concept allemand de Zwischenraum (espace intermédiaire) a été proposé en 2001 par l’historien Philippe Ther pour analyser des espaces dont les appartenances étatiques changeantes ou incertaines ont façonné les hybridités linguistiques, sociales ou normatives. Le concept de liminal spaces, développé quant à lui en anthropologie sociale, a connu une certaine fortune interdisciplinaire, pour traiter conjointement des situations de « passage » temporel et spatial notamment dans l’Europe post-socialiste, soumise au basculement de la domination géopolitique de l’Est vers l’Ouest. Par-delà les spécificités de l’Europe médiane, ces situations « d’entre-deux » sont repérables en d’autres lieux géographiques de la planète qui font aussi, avec une acuité particulièrement intense, l’expérience de l’intrication, de la concurrence ou de la coexistence d’influences culturelles, nationales, religieuses ou linguistiques plurielles. Nous faisons l’hypothèse que ces lieux et territoires ont en commun de placer les populations sous des régimes d’incertitudes historiques dont nous proposons d’explorer les dimensions temporelles et spatiales. Cette session invite des spécialistes de régions ou de lieux en position « intermédiaire » à confronter leurs analyses, en privilégiant des approches « par le bas », attentives à l’espace d’expérience, aux horizons d’attentes et aux stratégies des acteurs ordinaires placés dans des situations géopolitiques indéterminées et hautement incertaines sur l’avenir.

Références bibliographiques indicatives

Halecki O., 1980 [1re éd. 1952], Borderlands of Western Civilization. A History of East Central Europe, Savety Harbor, Simon Publication.
Horvath A., Thomassen B., Wydra H. (dir.), 2015 [1re éd.], Breaking Boundaries: Varieties of Liminality, New York, Berghahn Books.
Koselleck R., 1990, Le futur passé. Contribution à la sémantique des temps historiques, Paris, éd. de l’EHESS.
Le Gall J., Rougé L., 2014, « Oser les entre-deux ! », Carnets de géographes, n° 7, p. 1-22.
Rey V., 1995, « L’Europe centre orientale, un “entre-deux” », in A. Bailly, R. Ferras & D. Pumain (dir.), Encyclopédie de géographie, Paris, Economica, p. 813-825.
Rey V., 2010, « Les Balkans, lecture d’un espace "d’entre-deux". Anatoli. De l’Adriatique à la Caspienne », Territoires, politique, sociétés, 2010-1, p. 45-56.
Szúcs J., 1985, Les trois Europes, Paris, L’Harmattan [trad. du hongrois par V. Charaire, G. Klahiczay, P. Thureau-Dangin].
Ther P., 2003, “Sprachliche, kulturelle und ethnische “Zwischenräume” als Zugang zu einer transnationale Geschichte Europas”, in P. Ther & H. Sundhaussen (dir.), Regionale Bewegungen und Regionalismen in europäischen Zwischenräumen seit der Mitte des 19. Jahrhundert, Marburg, Verlag Herder Institut, p. IX-XXIX.
von Hirschhausen B., 2017, dossier thématique « Frontières fantômes », L’Espace géographique, n° 46, 2017/2, p. 97-173.

 

 

Télécharger les éléments de l'appel à communications pour cette session

fr.png gb.png es.png Session/Sesión M - Eckert, Von Hirschhausen (pdf)

fr.png gb.png es.png Appel à communications/Call for papers/Convocatoria a comunicationes (pdf)

fichier modèle avec les instructions/template with instructions/archivo con las instrucciones (docx)

Personnes connectées : 1 Flux RSS