5e colloque international du CIST, 19-21 novembre 2020, campus Condorcet Paris-Aubervilliers

Appels > Session C

Session C

Inégalités de santé. Appréhender les logiques spatiales et temporelles des changements sanitaires

Co-porteurs : Guillaume CHEVILLARD (Irdes) & Stéphane RICAN (Ladyss)

La mesure des inégalités de santé (état de santé de la population, exposition aux risques, accessibilité aux soins, etc.), la compréhension des mécanismes sociaux et territoriaux à l’œuvre dans la production et la persistance de ces inégalités, ainsi que les actions à envisager pour lutter contre, constituent des entrées incontournables de l’analyse des liens entre territoires et santé. Elles impliquent de mieux appréhender les conditions sociales, environnementales, économiques, culturelles et/ou politiques à réunir pour produire du changement sanitaire et réduire ces inégalités. De nombreuses questions méthodologiques accompagnent l’intégration de la dimension temporelle dans la compréhension d’une situation sanitaire observée en un lieu donné à un moment donné. Elles concernent l’articulation de différents intervalles de temps associées aux multiples déterminants participant à la situation observée et les modèles de temporalité auxquels se réfèrent les schémas explicatifs (temps cyclique/linéaire, boucles de rétroaction, points de rupture, etc.). Il convient aussi de réfléchir aux outils rendant compte des dynamiques spatio-temporelles (cartographie, modélisations, approches biographiques), aux indicateurs (e.g. indices de disparités, de corrélations ou de ségrégations spatiales), ainsi qu’aux fluctuations temporelles des cadres d’analyse socialement et scientifiquement construits (zonages, catégories médicales, etc.). Ces étapes sont nécessaires pour questionner notamment les moyens de saisir les inflexions dans des dynamiques en cours (e.g. une intervention publique), la diffusion spatio-temporelle d’une innovation sanitaire, la maîtrise des temporalités par les différents acteurs du changement ou bien encore pour mener des projections sur une situation donnée. Cette session vise à recueillir des travaux étudiant ces différents enjeux.

Disciplines ciblées

démographie, économie, épidémiologie, histoire, géographie, sociologie

Références bibliographiques indicatives

Andrews G.J., 2017, “ ‘Running Hot’: Placing Health in the Life and Course of the Vital City”, Social Science & Medicine, n° 175, p. 209-214.
Coste J., Fantini B., Lambrichs L. (dir.), 2016, Le concept de pathocénose de M. D. Grmek. Une conceptualisation novatrice de l’histoire des maladies, Paris, Droz.
Cummins S., Curtis S., Diez Roux A.V., Macintyre S., 2007, “Understanding and Representing ‘Place’ in Health Research: A Relational Approach”, Social Science & Medicine, n° 65, p. 1825-1838.
Elissalde B., 2000, « Géographie, temps et changement spatial », L’Espace géographique, n° 29, p. 224-236. [doi:10.3406/spgeo.2000.2008]
Lekkas P., Paquet C., Howard N.J., Daniel M., 2017, “Illuminating the Life Course of Place in the Longitudinal Study of Neighbourhoods and Health”, Social Science & Medicine, n° 177, p. 239-247.
Pumain D., 1998. « La géographie saurait-elle inventer le futur ? », Revue européenne des sciences sociales, XXXVI (110), p. 53-69.
Rican S., Vaillant Z., 2017, « Investiguer le rôle du territoire dans l’analyse des inégalités sociales de santé ? », in T. Lang & V. Ulrich, Les inégalités sociales de santé. Actes du séminaire de recherche de la DREES 2015-2016, DREES, p. 44-60.

 

 

Télécharger les éléments de l'appel à communications pour cette session

fr.png gb.png es.png Session/Sesión C - Chevillard, Rican (pdf)

fr.png gb.png es.png Appel à communications/Call for papers/Convocatoria a comunicationes (pdf)

fichier modèle avec les instructions/template with instructions/archivo con las instrucciones (docx)

Personnes connectées : 1 Flux RSS